Test de la Box Homey avec quelques semaines de recul

Installation très simple depuis le téléphone

La phase d’installation de la box est extrêmement simple, le branchement est très sommaire: uniquement l’alimentation électrique. Tout le reste se passe depuis l’application Homey. En quelques minutes votre box est connectée au réseau WIFI, compatible 2.4Ghz et 5Ghz.

Ajout de modules : on se passe des bridge Hue et Xiaomi ?

Avec l’intégration du Zigbee dans Homey j’étais impatient de pouvoir le tester avec les ampoules Philips Hue et les modules Xiaomi Aqara. La promesse est alléchante : plus besoin d’acheter, ou d’utiliser les bridge propriétaires.

Dans les faits la promesse est remplie, et d’une bien belle manière. L’intégration de ces modules ou ampoules est très simple. L’application Homey indique par des schémas comment les intégrer à votre réseau domotique.

J’ai été réellement impressionné, aujourd’hui mon bridge Xiaomi est débranché et tout fonctionne très bien.

Une nuance à faire avec le pont Hue, qui gère d’éventuelles coupures de courant et évite ainsi que ses lumières s’allument toutes lorsque le courant revient. En effet il enregistre l’état des équipements avant coupure. Ce que ne sait pas faire Homey. Également si vous utilisez le Hue Dimmer comme moi il faudra créer des scénarios pour indiquer à Homey comment vos lampes doivent réagir lorsque vous appuyez sur tel ou tel bouton.

Dernière chose : les équipements de la gamme « friends of Hue » ne seront pas intégrables sans le pont.

Au final, je me passe du pont Xiaomi, mais pas du pont Hue qui garde une grande utilité.

Le protocole infrarouge bonne idée mais mauvaise intégration…

Parmi les nombreux protocoles intégrés, la présence de l’infrarouge natif semblait être une bonne idée. Effectivement ça l’est. Néanmoins l’intégration ne semble pas très au point car le signal infrarouge n’est pas toujours correctement transmis.

J’ai en effet utilisé la box pour commander la TV. Un ON/OFF des plus basiques. pour le faire fonctionner il faut indiquer le modèle de sa TV dans l’application Homey. C’est très simple. Ensuite on passe l’application en mode « apprentissage » et on appuie sur la touche de sa télécommande pour que la box Homey comprenne quelle touche vous souhaitez enregistrer. Encore une fois ce sont des actions très simples, c’est très bien réalisé par les équipes Athom 👍.

Problème : une fois paramétrée la commande envoyée par la box n’est pas systématiquement reçue par ma TV. Cela semble être un problème que d’autres utilisateurs rencontrent. Le signal transmis n’est pas très puissant. Je vous conseille de placer la box très proche de votre appareil à contrôler (si c’est possible). Pour autant ma box Homey se trouvait juste en dessous de ma TV et je constatais ces problèmes.

À titre de comparaison le Broadlink RM Mini que j’utilise depuis un moment, placé au même endroit, fonctionne parfaitement. Et d’ailleurs le broadlink RM Mini s’intègre parfaitement à Homey.

Flow : des scénarios complets, peut-être pas aussi avancés que sur Jeedom..?

Si comme moi vous débarquez de Jeedom dans le monde Homey alors vous serez très attentifs aux scénarios. Chez Homey on les appelle les « flow » mais c’est exactement le même principe. Un flow permet d’automatiser une tâche en fonction d’un nombre très important de paramètre. Chaque flow se construit selon le schéma suivant :

  • Un déclencheur
  • Une ou plusieurs condition(s) : on peut les combiner avec les opérateurs « ET » ou « OU »
  • Une ou plusieurs actions

On fait face ici à un schéma des plus basiques en informatique : SI – ALORS – SINON. Mais ça laisse multitudes de possibilités.

Avec Homey pas de possibilité d’indiquer plusieurs déclencheurs pour le même flow. Sur Jeedom j’avais l’habitude de le faire et ensuite de lister dans un seul scénario les actions en fonction de chaque déclencheur (trigger).

Et bien dans Flow on va plutôt créer X scénarios que l’on regroupera dans un même dossier. C’est une habitude à prendre, mais au final la lecture de nos flows est peut-être plus simple comme ça. Petit plus on peut très facilement dupliquer un flow, et ensuite modifier le déclencheur par exemple. C’est très rapide.

Tous les scénarios que j’utilisais autrefois sous Jeedom sont intégrés dans Homey, sans exception. Je n’ai trouvé aucune limite particulière, en revanche parfois la logique peut être différente…

Intégration d’HomeKit en beta

La box est compatible avec HomeKit et c’était très important pour moi, car utilisateurs d’iPhone à la maison c’est le plus simple pour la gestion de sa domotique. L’intégration de Apple Home dans iOS est excellente (forcément…).

Homey propose l’intégration de ses équipements dans Home, bonne nouvelle! C’est encore en beta mais ça fonctionne bien. Ça me permet d’intégrer les équipements qui ne sont pas certifiés HomeKit à la base et c’est bien pratique. Seul bémol : pas de possibilité de sélectionner les équipements qui doivent être intégrés à HomeKit ou non. Pour le reste c’est très bien, et globalement je trouve que ça fonctionne mieux que HomeBridge sur Jeedom.

J’ai quand même rencontré quelques soucis…

Le principal est lié à l’absence de connectique Ethernet, j’ai justement eu un problème avec le wifi de mon routeur pendant une dizaine de jours, ça a été très gênant. J’aurais aimé profiter de la stabilité d’une connexion ethernet pour une box domotique qui demande un maximum de fiabilité…

Le second est dû à l’absence de log dans la box. Quand j’utilisais Jeedom je m’en servais très souvent pour identifier les erreurs que j’avais pu faire dans mes scénarios. Sur Homey c’est impossible. Lorsqu’un flow n’a pas fonctionné correctement je n’ai aucun log me permettant de détailler ce qu’il s’est passé et ainsi corriger…

Conclusion

Aujourd’hui je n’utilise plus Jeedom, et autant le dire je n’ai pas envie de l’utiliser à nouveau. Sans être parfaite la box Homey remplit très bien sa promesse : rassembler les protocoles principaux dans la même box en simplifiant l’expérience utilisateur du mieux possible. Très réactive l’équipe Athom intègre régulièrement de nouvelles fonctionnalités. La communauté est grande, ce qui permet de profiter de nombreuses applications. Il vaut mieux être anglophone néanmoins car c’est très européen actuellement.

J’espère que les points négatifs remontés pourront être corriger dans une future version de la box, c’est à suivre.

Annexe : les devices que j’utilise, et qui sont tous compatibles avec Homey

  • Xiaomi / Aqara
    • Capteur température et d’humidité
    • Wireless Switch
    • Wireless Mini Switch
    • Détecteur de mouvement
    • Aspirateur Roborock
    • Capteur de vibration
    • Capteur d’ouverture porte/fenêtre
  • Broadlink
    • Capteur infrarouge RM Mini
  • Fibaro
    • Capteur d’ouverture porte/fenêtre
    • Détecteur de fumée
    • Détecteur de mouvement
    • Prise connectée
  • Netatmo
    • Caméra présence
    • Caméra welcome
  • Philips Hue
    • Ampoules
    • Smart Button
    • Dimmer Switch
    • Prise connectée
  • Tado
    • Thermostat
  • Vision Security
    • Power Siren

Je teste la très prometteuse Box Homey!

Premier article d’une longue série puisque j’ai depuis quelques jours cette box domotique qui me faisait de l’œil depuis un bon moment. Concurrente directe de Jeedom, Eedomus et consorts, elle arrive avec des arguments de poids. Après quelques jours d’utilisation je l’avoue je suis déjà conquis! Commençons par une brève présentation.

Lire la suite

À quoi sert un Virtuel dans Jeedom ?

Présentation d’un des Plugins les plus importants de Jeedom

Virtuel, plugin gratuit disponible sur le store va rapidement devenir un indispensable pour vous. Dans cet article je vais essayer de vous expliquer son fonctionnement par l’exemple. Les exemples ci-dessous sont issus de mon installation.

Lire la suite