J’ai défini la notion de protocole domotique en introduction du guide sur la domotique. Il est temps de rentrer plus dans le détail. Les éléments présentés ici devraient vous permettre de répondre aux questions suivantes que vous vous êtes déjà posés :

  • Comment faire communiquer un appareil avec le reste de votre réseau si celui-ci est installé dans votre jardin ?
  • Comment assurer la communication d’un appareil dans une grande maison ?
  • Peut-on être sûr qu’une commande a bien été exécutée ?
  • Quel est le meilleur protocole en domotique ? Lequel doit-on utiliser ?
  • Peut-on utiliser plusieurs protocoles différents ?

🕸 Le réseau maillé

Le réseau maillé (ou mesh en anglais) va vous permettre d’étendre et améliorer la couverture de votre réseau domotique. Il vous permettra ainsi d’assurer un fonctionnement optimal à votre maison intelligente.

Peut-être avez-vous déjà des problèmes de couverture wifi dans l’ensemble de votre maison. Heureusement il existe des solutions pour vous éviter ces problèmes en domotique.

Un réseau classique, comme le WIFI possède un élément central, le routeur, qui communique avec des clients qui lui sont tous connectés. C’est aussi le principe des mobiles de votre foyer qui viennent se connecter à une antenne 4G située à 2kms par exemple. Plus vous vous éloignez de l’antenne, plus la communication s’affaiblit… Ça on connait bien 😣
Mais il y a mieux 🤩

Comment fonctionne un réseau maillé ?

Voici le schéma de base d’un réseau maillé

Illustration avec un cas concret : 

Un réseau mesh ou maillé, au contraire du WIFI ou du Bluetooth, utilise une structure décentralisée. 

Le coordinateur initie et coordonne le réseau. Il n’en existe qu’un par réseau. 

Ensuite tous les routeurs vont communiquer entre eux. Et chaque routeur permet de relayer plus loin le signal
Les périphériques finaux ne servent pas de relai car fonctionnent généralement sur piles. Ils servent uniquement d’actionneur : j’allume ma lumière en appuyant sur le bouton.

  • Un coordinateur = un pont (ou bridge) Philipe Hue
  • Un routeur = une ampoule Philips Hue
  • Un périphérique final = un interrupteur Philips Hue Dimmer

Privilégiez un réseau maillé : pourquoi ?

Un réseau maillé est vraiment la meilleure chose à privilégier si vous hésitez entre différents protocoles. Il n’offre que des avantages :

  1. Si un routeur est en panne la communication continue, le signal prend juste un chemin différent dans le réseau maillé
  2. Peu importe la taille de votre maison, le réseau maillé vous permet d’assurer une couverture partout, tant qu’un routeur est à proximité. Plus vous avez de routeurs, plus votre réseau est dense.

Quels protocoles utilisent un réseau maillé (ou réseau Mesh) ?

  • ZigBee
  • Z-Wave
  • Bluetooth Mesh
  • WIFI Mesh
  • EnOcean

Passez également au WIFI Mesh

Ce conseil peut vous aider dans l’installation de votre maison connectée : “remplacez votre box internet par un routeur WIFI Mesh.”
Un routeur WIFI Mesh, équipé d’au moins un satellite permet de couvrir parfaitement votre domicile en WIFI. Tout cela sans avoir avoir passer d’un réseau à un autre, c’est totalement transparent. Et il suffit d’ajouter un satellite supplémentaire pour étendre encore plus son réseau, dans un atelier ou dans son jardin par exemple.

Voici le ORBI RBK50, 1 routeur + 1 satellite

J’ai moi-même remplacé ma box SFR il y a quelques temps par le routeur de la marque Netgear : le ORBI RBK50. Je vous le recommande!

📡 Les fréquences utilisées en domotique

La domotique sans fil utilise la radio fréquence pour faire transiter les données entre les différents appareils. Les protocoles utilisent des ondes électromagnétiques à différents niveaux de fréquences (exprimée en Hertz – Hz) pour transmettre une information.

Elles sont aussi utilisées par votre micro-ondes, smartphone ou encore TV.

Les fréquences les plus couramment utilisées en Europe pour la domotique sont les suivantes :

  • 433MhZ : utilisé par le protocole Somfy RTS, DiO par Chacon et d’autres…
  • 868MhZ : utilisé par Z-Wave, Zigbee et EnOcean
  • 2,4GhZ : utilisé par le WIFI, Bluetooth et Zigbee
  • 5GhZ : utilisé par le WIFI
Les bandes de fréquence peuvent différer d’un continent à un autre. Faites bien attention à ça si vous achetez à l’étranger

À savoir que si vous déployez plusieurs protocoles utilisant la même bande de fréquence alors le risque d’interférence augmente. Concrètement cela peut empêcher une action d’être exécutée dans votre domicile. On notera donc la présence certaine de nombreux appareils dans nos maisons, sur la bande de fréquence 2,4GhZ ⚠️

🚨 Protocole ≠ Fréquence

Il faut bien comprendre une chose néanmoins.

Des protocoles utilisant la même fréquence ne fonctionneront pas ensemble nativement. En effet chaque protocole utilise une trame de données différente qui empêche chaque équipement de communiquer directement avec un autre sur un protocole.

Une box domotique permettra de faire communiquer plusieurs protocoles entre eux.

👅 Le type de communication

Est-ce que tu as fermé le portail ? J’aurais dû vérifier si les volets étaient bien fermés… Je suis pas sûr d’avoir coupé l’eau dans la salle de bain…. 😱

Tout le monde a déjà entendu ça…

Ce type de pensée vous l’avez forcément déjà eu. Et si vous êtes en couple alors on vous a déjà posé ces questions. Souvent vous faites demi tour et allez vérifier. Perte de temps et surtout source de tensions. 😁

La domotique permet de répondre à ce problème. Encore faut-il que le protocole utilisé le permette! C’est la notion de retour d’état qui est importante, en gros : pouvez-vous interroger un équipement à distance pour connaitre son état (fermé, ouvert, en marche…) ?

On parle aussi de type de communication : il peut-être mono-directionnel ou bi-directionnel

Bi-directionnel permet de connaitre l’état d’un objet

Comme le montre ce schéma simplifié le schéma bi-directionnel va permettre de connaitre l’état d’un objet à distance, depuis un smartphone généralement.

Les anciens protocoles sont souvent mono-directionnels : c’est souvent le cas des portails motorisés que l’on peut actionner localement avec une télécommande. Le protocole utilisé est mono-directionnel. Depuis votre lieu de travail il sera alors impossible de savoir dans quel état est votre portail…

La plupart des protocoles récents sont heureusement bi-directionnels : ils permettent un retour d’état. Z-Wave, Zigbee, EnOcean, io-HomeControl sont des protocoles bi-directionnels.

💩 Les protocoles propriétaires

Vous découvrirez certainement de nombreux protocoles lors de vos recherches.

X2D, X3D de Delta dore, Somfy RTS, Somfy io-HomeControl, Legrand / Btcino MyHome et bien d’autres…

Il faut savoir que ces protocoles sont propriétaires, vous devez connaitre cette notion avant de commencer votre installation.

Sachez donc que les protocoles propriétaires sont fermés, c’est-à-dire que l’on est contraint d’utiliser les appareils de la même marque.

L’avantage, c’est que vous êtes certain que les appareils de la même marque fonctionneront parfaitement ensemble 👌. Mais c’est le seul avantage que je note…

👎Les inconvénients inhérents à l’utilisation d’un protocole propriétaire :

  • une gamme de produits limitée : souvent vous n’aurez pas plusieurs choix pour un même type de produit
  • des produits souvent plus chers que la moyenne, du fait du “monopole” sur le protocole.
  • le manque de durabilité : sur le long terme il faut espérer que la société continue à maintenir et développer ce protocole. Dans le cas contraire vous serez enfermé sur un système qui risque de ne plus être fonctionnel et dont la sécurité ne sera plus assurée.

Évitez au maximum les produits utilisant un protocole propriétaire

💎 Z-Wave : le protocole le plus abouti

Z-Wave est le protocole star en domotique sans fil. Régulièrement mis en avant par les différents acteurs du marché il est vrai qu’il a de quoi séduire. Fiable, performant et très économe en énergie, Z-Wave n’en n’oublie pas pour autant la sécurité.

Nombreux sont les produits disponibles utilisant ce protocole qui présente une multitude d’avantages, et très peu d’inconvénients.

📝 Découvrir Z-Wave en détail

🥰 Zigbee : le protocole challenger

Zigbee est le protocole domotique sans fil qui est de plus en plus populaire. Il faut dire que des géants industriels ont fait le choix d’adopter ce protocole open source ces dernières années : Philips, Amazon, Xiaomi et même IKEA…

Autant de signes qui poussent à s’intéresser de plus en plus à lui qui, s’il ressemble de près au protocole Z-Wave, n’est pourtant pas exempt de défauts.

📝 Découvrir Zigbee en détail

🔫 Le WIFI : protocole indispensable pour l’audio et la vidéo

Le protocole sans fil le plus connu du grand public et déjà installé dans la quasi totalité des foyers français. Il utilise majoritairement la bande de fréquence 2,4GhZ mais parfois également 5GhZ pour les appareils compatibles.

Tout équipement basé sur du WIFI a l’avantage principal de ne pas nécessiter de pont ou box domotique pour fonctionner. Mais attention à bien comprendre pour quoi le WIFI est pertinent en domotique car au contraire cela pourrait mettre en péril le bon fonctionnement de votre maison intelligente.

📝Le protocole WIFI en domotique

🔵 Bluetooth : gros potentiel, mais encore limité

Le protocole Bluetooth est utilisé aussi en domotique. Il possède de nombreux avantages grâce aux dernières évolutions : le BLE, le Bluetooth Mesh. Énorme avantage, le Bluetooth est déjà présent dans nos maisons, dans notre poche.

Néanmoins, pourtant positionné comme concurrent direct (potentiel) du Z-Wave et Zigbee, le bluetooth est encore loin de pouvoir rivaliser avec ces protocoles domotique.

Certainement encore trop jeune, le bluetooth Mesh est peu répandu. Peu de modules essentiels existent à ce jour.

Il faut donc bien penser à ce que vous voulez faire avec ce protocole. Un éclairage avec le guide ci-dessous. 👇

📝 Le protocole bluetooth en domotique