Les différentes manières d’installer Home Assistant

L’une des forces d’Home Assistant réside dans le fait qu’il est simple à installer, et disponible pour de nombreuses installations. Si l’on peut installer Home Assistant un peu partout il conviendra tout de même de choisir avec attention sa solution d’hébergement.

Comme dans le célèbre sketch, pour Home Assistant, il y a la bonne, et la mauvaise installation… Mais pour le coup la différence sera bien plus compréhensible. Lisez la suite 😉.

Home Assistant sur Raspberry Pi : pour les petits budgets

C’est par là que j’ai commencé mon installation d’Home Assistant!
Pour ceux qui ne connaissent pas, un Raspberry Pi est un mini ordinateur de la taille d’un paquet de cigarette qui peut être utilisé pour de nombreux usages : serveur, émulateur de jeu, médiathèque…

Il a été conçu pour rester allumer constamment, il ne consomme quasiment rien.

Il ne possède par défaut aucun système d’exploitation et c’est ce qui nous intéresse. On peut installer Home Assistant sans problème.

La team derrière le projet Home Assistant préconise le modèle suivant

Je trouve la configuration demandée trop grosse, et peu justifiée vu ce que consomme Home Assistant en réalité.

De mon côté je me suis équipé du kit complet ci-dessous : il s’agit d’un Raspberry Pi de la génération précédente, qui convient largement, et qui coûte moins cher. Il comprend un boitier, l’alimentation électrique requise, une carte micro SD de 16Gb et un adaptateur SD. Tout ce qu’il faut 👌

UCreate Raspberry Pi 3 Model B+ Desktop Starter Kit (16Gb) (White)

UCreate Raspberry Pi 3 Model B+ Desktop Starter Kit (16Gb) (White)

56,00 EUR

Autre bon point sur ce modèle : contrairement à la nouvelle génération il ne nécessite pas de ventilateur pour refroidir. En effet il chauffe si peu que la dissipation passive et naturelle est suffisante pour l’utiliser sans problème. Vous n’avez qu’à assembler le boitier, on clipse et c’est tout. Un vrai jeu d’enfant 🧩.

Le problème avec une installation d’Home Assistant sur un Raspberry Pi

Un serveur domotique doit être constamment allumé pour être opérant. Toute la journée il lit des données, et en écrit. Les données étant lues et écrites sur la carte SD cette dernière est forcément très sollicitée.

Une carte SD n’est pas vraiment faite pour endurer autant, si longtemps. Ainsi au bout d’un moment vous aurez nécessairement un problème avec. Je vous souhaite d’avoir une carte SD de rechange, ainsi qu’une bonne sauvegarde, récente, que vous utiliserez pour installer à nouveau votre serveur domotique Home Assistant.

Il existe des solutions pour installer Home Assistant sur un SSD externe, mais elles ne sont pas supportées officiellement par l’équipe de développement, et je ne l’ai encore jamais essayé.

Pour une solution optimale, lisez le reste de cette page. Sinon vous pouvez suivre le tuto suivant.

[TUTO] Comment installer Home Assistant sur un Raspberry Pi

Installer Home Assistant sur un Intel NUC, Odroid, ou Tinkerboard : une solution fiable mais + coûteuse

Certains mini ordinateurs ont vu le jour depuis quelques années, et sont plus performants. Avec des processeurs plus véloces et plus de RAM vous obtiendrez une meilleure réactivité de votre installation Home Assistant.

Mais l’essentiel n’est pas là! Ces solutions offrent surtout l’avantage de pouvoir être installées sur des supports de stockage autres qu’une carte SD.

Tout dépendra du boitier, mais vous y retrouverez de la mémoire flash aux formats eMMC pour un Odroid-N2+ par exemple. Ou avoir un SSD dans un Intel NUC.

À titre informatif, l’équipe Home Assistant a sorti récemment un boitier en édition limitée, qui se base justement sur un Odroid-N2+ et un stockage eMMC de 128Gb. De là à dire que c’est la meilleure solution, on n’est pas loin… 😜

Bon par contre il n’est pas possible de l’acheter en France alors le mieux reste d’acheter les éléments soi-même et de le monter. Rien de compliqué.

Officiellement Home Assistant supporte les machines suivantes :

  • Odroid-C2, Odroid-C4, Odroid-N2, Odroid-XU4
  • Tinkerboard : pareil qu’un Odroid, mais de la marque Asus
  • Intel NUC

L’installation est simple. Je n’ai jamais eu ce type d’appareils en revanche, donc pas de tuto écrit par mes soins.
Néanmoins vous pouvez suivre ce guide officiel pour installer Home Assistant sur un Odroid ce qui est très bien également 👌.

Installation d’Home Assistant sur un NAS Synology : celle que je privilégie

Voici l’installation que j’ai actuellement chez moi. J’avais démarré sur un Raspberry Pi, et malheureusement j’ai rencontré un problème de carte SD corrompue. Au moment de refaire mon installation j’ai alors réfléchi à ce que je pouvais faire pour sécuriser au mieux mon serveur domotique.

Cela a été pour moi l’occasion de renouveler mon NAS Synology par une version permettant de créer une machine virtuelle.

Ce choix me convient très bien car :

  • Home Assistant supporte officiellement cette installation
  • l’installation via une machine virtuelle est très simple sur Synology
  • mon NAS était par ailleurs déjà utilisé autrement, et donc j’optimise mon installation avec 1 serveur “qui fait tout”
  • en cas de plantage je peux restaurer la configuration au bit près

Voir la liste des modèles compatibles

SYNOLOGY DS220+ 2-Bay NAS-Case

SYNOLOGY DS220+ 2-Bay NAS-Case

339,99 EUR